Une fois n'est pas coutume j'ai voulu créé mon propre rituel à l'occasion de Samhain. Trouver les mots justes, les mots qui reflèteront ma pensée à ce moment là n'est pas chose facile, mais c'est une certaine satisfaction quand ils s'assemblent.

 

Alors voilà mon premier rituel fait maison, vous remarquerez toutefois qu'il n'est pas entièrement terminé cela ne saurait tarder. Je sais ce que je veux faire mais je bute encore sur la façon de l'exprimer.

Chaudron_de_samhain2

Pour cela il vous faudra

  • votre chaudron
  • une bougie noire pour la Déesse
  • une bougie noire pour le Dieu
  • une bougie noire
  • une bougie blanche
  • 1 pomme
  • grenades et pain
  • encens de Samhain ou encens des Âmes

Dresser le cercle, appeler les éléments. 

Invocation de la déesse (allumer la bougie noire la représentant)

« Sombre Mère, Souveraine de la Nuit, Déesse de la mort et de la renaissance.

Entend et vois ton enfant en cette nuit qui te célèbre toi et ton royaume.

Je me tiens humblement devant toi demandant ta bénédiction et tes faveurs,

Lève en cet instant le voile entre les mondes pour que rien ne les sépare,

Et que je puisse rendre hommage à ceux qui ne sont plus. »


Invoquer le dieu  en allumant la bougie noire le représentant

« Sombre Père, époux de la Ténébreuse, Seigneur de l’Autre Monde.

Entend et vois ton enfant en cette nuit qui te célèbre toi et ton royaume.

Je me tiens entre toi et la Dame de l’Ombre demandant ta bénédiction et tes faveurs

En cet instant, monte la garde tandis que se lève le voile entre les mondes,

Et protèges ceux qui ne sont plus lors de leur voyage vers l’En bas. »

______________________________
Là est le trou qui m'enquiquine ^^
 ______________________________

Offrande de fruits et pains en remerciement et allumage des bougies à placer aux fenêtres et portes (personnellement j’ai fait une courone pentacle avec des bougies créées spécialement pour l’occasion de couleur orange et avec un peu d’encens des esprits coulé dans la cire )

« En cette nuit, je laisserai à ma porte,

Et à mes fenêtres, des bougies lumineuse,s

Afin d’aider ceux qui ne sont plus à trouver leur chemin.

Qu’ils voyagent sereinement tandis que le voile retombe à l’aube,

Dame de l’Ombre, Seigneur d’En-bas

Bénissez et acceptez ces offrandes que sont ce pain et ces fruits en remerciement. »

 

Silence pour la bénédiction. Allumer ensuite la bougie votive noire dans le chaudron  en pensant à ce que vous voulez mettre loin derrière vous et dites :

« Sombre Mère, ton chaudron est un puits de mort et de renaissance,

Sombre Père, ton épée protège et anéantit à la fois,

Voyez maintenant l’année qui se meurt pour renaitre à nouveau.

Aujourd'hui les moissons sont loin derrière nous,

Le bien deviendra passé et le mal sera écarté ,

Avec votre éclairage divin et votre protection,

J’avance vers la nouvelle année

Dans la santé, l’abondance et la joie. »

Avec la bougie noire allumer la bougie blanche symbole de la nouvelle année, à mettre également dans le chaudron à côté de la noire.

« Avec la nouvelle année, nous même renaissons,

Pleins d’espoirs et de rêves nouveaux.

Guidez-moi dans l’avenir comme par le passé,

Donnez moi la force et le courage,

La connaissance et l’épanouissement,

Aidez-moi à atteindre mes objectifs »

 

Éteindre la bougie noire et en fixant du regard la bougie blanche réfléchir aux objectifs que l’on souhaite voir aboutir pour la nouvelle année.

« Chaque début à une fin,

Et chaque fin est un nouveau commencement

La vie est la mort et la mort est la vie.

Frères et sœurs ici et la-bas,

Qui en ce soir sont réunis à nouveau pour cette célébration

Bénissez nous tous alors que nous allumons ces feux de joie, le feu de nos foyers,

Le feu en nos cœurs,

Pour nous guider et nous protéger

Ce soir et tout au long de l’année à venir

Soyez bénis, soyez bénis » (ouvrir les bras pour embrasser ceux qui ne sont plus et ceux présents)


Méditation, travaux magiques. Petite fête (pains et fruits) puis fermeture du cercle.

Mettre la bougie blanche près de la porte pour la nuit (attention qu’elle ne mette pas le feu !)
Et laisser les bougies aux fenêtres (ou la couronne dans mon cas).